Stages

Des stages encadrés

Chaque stage effectué par l’étudiant est réalisé sous la référence d’un éducateur spécialisé dans la structure accueillante et d’un enseignant de l’IUT nommé enseignant référent, et est encadré par la signature d’une convention de stage. Dans le cadre du suivi du stage, les étudiants participent à des encadrement stagegroupes d’analyse de la pratique à chaque regroupement ponctuant le stage. De la même manière il leur est proposé un accompagnement individualisé autour de leur Projet Personnel et Professionnel qui se traduit notamment par la rédaction de projets initiaux et d’auto-évaluation.

En ce qui concerne la recherche de stage, l’étudiant est autonome, il contacte lui-même les structures, tout en étant soutenu par son enseignant référent qui peut l’aider à repérer les types de structures qui pourraient correspondre à son projet. De même, en début d’année, des ateliers sont mis en place à propos de la démarche de recherche : des partages de méthodes pour organiser sa recherche, consigner les informations, des conseils pour se présenter au téléphone, mais aussi des aides à la rédaction de lettre de motivation et de CV.

Une visite de stage est réalisée à chaque stage.

A noter qu’un livret de formation est constitué tout au long du DUT par les documents d’évaluation complétés par les lieux de stage, selon le modèle du DEES, mais aussi par les écrits professionnels rédigés par les stagiaires.

3 stages durant le DUT

 

PREMIER STAGE 9 SEMAINES (NOVEMBRE/JANVIER 1ERE ANNEE DE FORMATION)semaines de stage

Objectifs de stage :

–     Repérer le fonctionnement institutionnel,

–     Approcher les fonctions et les activités de la profession d’éducateur spécialisé,

–     S’initier à la relation éducative avec le public.

DEUXIEME STAGE 9 SEMAINES (AVRIL/JUIN 1ERE ANNEE DE FORMATION)

Objectifs de stage :

–     Repérer  le  contexte  institutionnel  et  les  positionnements  professionnels  qui  en

découlent ;

–     Après un temps d’observation, prendre en charge des situations en doublure ;

–     Commencer à conduire des activités et/ou des actions en autonomie.

TROISIEME STAGE 14 SEMAINES (DECEMBRE/MARS, 2EME ANNEE DE FORMATION)

Objectifs de stage :

–   Prendre des responsabilités dans la prise en charge et/ou l’accompagnement d’une personne ou d’un groupe,

–     Identifier et analyser son positionnement professionnel,

–     Repérer le travail en équipe pluri-disciplinaire, en partenariat et en réseau.

La gratification des stages

Seul le 3ème stage est soumis à gratification selon le Décret n° 2014-1420 du 27 novembre 2014 relatif à l’encadrement des périodes de formation en milieu professionnel et des stages.

En effet, le nombre de jours de présence du stagiaire sur la structure lors des deux premières périodes de stage est inférieur à celui générant une obligation de gratification (42 jours).

Le calcul de la gratification n’est pas aisé, voici un lien ressource pour clarifier les conditions : ici

et aussi un simulateur officiel.

Un document ressource est à la disposition à la fois des étudiants, des tuteurs professionnels et des centres de formation mis en ligne par le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche. Il rassemble de nombreuses informations organisées autour du rythme du stage : avant, pendant, après. ici

Un nouveau guide des droits des stagiaires vient d’être publié le 27 avril 2015 par l’UNEF et la CGT.

 

Exemples de lieu de stage

Depuis l’ouverture du DUT, plus de 350 lieux ont été investis par les étudiants stagiaires.

Parmi les plus courants :

– Dans le champ du handicap : Institut Médico-Educatif, Foyer de vie, Centre d’Activités de Jour, Foyer d’Accueil médicalisé, ITEP, SESSAD, Externat médico-pédagogique,

– Dans le champ de la protection de l’enfance : service d’AEMO, foyer départemental de l’enfance, Maison d’enfants à caractère social, foyer/service PJJ,

– Dans le champ de l’insertion : centre d’hébergement et de réinsertion sociale, point écoute, club de prévention, CADA.

Les étudiants ont aussi été accueillis dans des structures innovantes de soutien à la parentalité, de prévention des risques, ou dans des structures uniques proposant au public un large éventail d’interventions socio-éducatives.

L’ensemble de ces lieux est répertorié dans un logiciel nommé stillincontact afin que les futurs étudiants puissent les solliciter à nouveau.